Rechercher

L'envers du décor .....

Mis à jour : oct. 20

Bonjour, j'espère que vous allez bien!


Aujourd'hui je vous livre l'envers du décor d'une photo réalisée dans mon jardin.

Voilà la bête ou plutôt la fleur...de mon Albizia ...il ne vous manque que le parfum !!

Pourquoi cette photo ? Parce que ......

- La fleur d'Albizia est fragile et s'abîme très vite : je voulais saisir l'instant présent (...l'instant présent vaste sujet en photographie...J'aborderai ce thème dans un prochain article)

- Elle est présente à différents stades sur une même branche.

- Sa couleur blanc/rose qui tranche avec la couleur des feuilles.

- Ses pistils très fins sont très graphiques.


En résumé : de la couleur, du contraste, du graphisme ...des ingrédients sympathiques pour faire une belle photo.


La prise de vue et le matériel :

- Boitier Sony A99 monté un objectif 70-200mm 2.8

- Les Exifs (réglages de l'appareil) : Iso100 - 1/320s -F5.6 - 200mm


Mon intention photographique :


Qu'est-ce qu'il nous raconte celui-là ??


Quand on prend une photo, il faut toujours se projeter sur le rendu final, sur la photo que l'on souhaite imprimer, partager....


Donc je reviens à mes moutons .....euh non ma fleur !

Je veux avoir :

- une fleur de profil avec des pistils bien nets,

- des feuilles et des fleurs encore en bourgeons,

- du contraste pour avoir une photo avec du pep's,

- un fond uniforme et plutôt flouté pour mettre la fleur en valeur.


Pour avoir tout cela sur une même photo, on cherche les ingrédients :

- on cherche des fleurs présentes sur l'arbre à hauteur d'homme ou de femme (la hauteur peut varier dans ce cas !!),

- des fleurs avec différents stades de floraison,

- des fleurs éclairées pour avoir un maximum de nuance de couleurs,

- des feuilles en arrière-plan homogène vert pour faire ressortir le blanc et le rose de la fleur.


Une fois la fleur identifiée il ne reste plus qu'à ajuster les ingrédients ...le plus facile !! :

- le choix du moule ou le cadrage : on applique (ou pas!) la règle des tiers : on se baisse, on tourne autour de la fleur, on attend le rayon de soleil...etc.

- la mise au point en mode ponctuel, réalisée en proirité sur la fleur : c'est le sujet,

- le dosage de la vitesse : je veux des pistils nets (vitesse élevée),

- le dosage de l'ouverture : un arrière plan flou (grande ouverture).


Vous mélangez le tout pour obtenir les réglages suivants :

- Sensibilité Iso 100 : il est 14h quand je prend cette photo, il y a de la luminosité donc je peux sans problème utiliser une faible sensibilité et obtenir une bonne définition.


- Vitesse : 1/320s : les pistils sont très fins et sensibles au vent donc je choisis une vitesse élevée pour être sûr de figer le mouvement si une rafale de vent se présente.


- Ouverture : j'ouvre à 5.6 cela me permet d'avoir une profondeur de champ très réduite, quelques centimètres (1/3 net devant la fleur et 2/3 net derrière la fleur). Les feuilles au premier plan et à l'arrière-plan sont floues et mettent en valeur la fleur.


- Objectif : 200mm : le choix d'une grande focale permet d'isoler le sujet (la fleur) et de diminuer la profondeur de champ, j'accentue ainsi le floutage de mon arrière-plan.


Voilà, vous savez tout ......ou presque ......sur la fleur d'Albizia.


Et vous, quelle est votre fleur préférée ? Quelle est votre prochaine intention photographique?


Bonne journée ....


Bonnes Photos ....


Gregam Pix

gregampix@gmail.com

https://gaellebrun56.wixsite.com/gregam-pix



94 vues
  • Icône Facebook noir
  • Icône Instagram noir

© 2020 par  GREGAM PIX Créé avec Wix.com